top of page

Le guide Zenibul pour une micro-sieste au travail qui rebooste !



La micro-sieste au travail n’est pas véritablement démocratisée au sein des entreprises françaises. Cette pratique est pourtant particulièrement bénéfique autant du côté collaborateur qu’employeur. Parmi les entreprises qui l’ont adoptée, on retrouve le géant Google, Nike ou encore British Airways-Continental. La team Zenibul vous délivre enfin le guide ultime pour une micro-sieste au bureau qui rebooooste !



La micro-sieste : le concept que tout le monde connaît, mais que personne n’applique !


Peut-être pensez-vous que votre temps est précieux au point d’être compté à la minute ? Il est pourtant vital de se prioriser et de savoir prendre du temps pour soi, sans pour autant culpabiliser !

La sieste éclair ou micro-sieste, ne dure que quelques petites minutes, mais procure un sentiment de détente et une récupération cruciale.

Un « flash de détente » d’une très courte durée, entre 5 et 20 minutes maximum, permet de se sentir davantage détendu, et de réduire considérablement le stress. Les bienfaits de la micro-sieste :

- Sentiment de revitalisation

- Regain d’énergie

- Amélioration de la concentration

- Récupération psychique et physique




Quand faire la micro-sieste ?

Du latin "sexta", qui signifie "sixième", la sieste doit, par définition, se faire à la sixième heure de la journée, soit, à sa moitié, entre 12h et 14h, voire 16h grand maximum, pour que votre sommeil nocturne ne soit pas dérangé.


La tentation d’une sieste en fin d’après-midi après une longue journée de travail est grande, mais cela pourrait avoir des effets néfastes en provoquant une gêne pour l’endormissement le soir.




Comment faire la micro-sieste au travail ?


Nul besoin de techniques complexes pour faire une bonne micro-sieste. Celle-ci peut se faire dans n'importe quelle position, accoudé à son bureau, assis sur une chaise, dans sa voiture, ou bien sûr allongé dans une salle de repos.


L’une des positions préférentielles reste celle du cocher de fiacre : tête baissée, jambes allongées, et bras croisés ou accoudés au bureau. Pour le reste, il suffit de fermer simplement les yeux, d’inspirer et expirer lentement cinq à dix fois, et puis laisser venir les bâillements.


Pour réussir à se détacher de ses pensées et des stimulations externes pendant un court instant, il est possible d’écouter de la musique douce ou une voix apaisante de méditation ou se concentrer sur sa propre respiration en comptant ses inspirations et expirations (techniques de cohérence cardiaque) tout en utilisant sa respiration ventrale et visualisant par l’imagerie mentale le mouvement du ventre des bébés par exemple.




La micro-sieste : productivité et bien-être au travail


La micro-sieste dope véritablement notre cerveau. Voici 5 bonnes raisons de la faire :

- Améliorer sa mémoire

- Augmenter sa créativité

- Alimenter sa concentration

- Réduire le stress et la fatigue

- Conserver son dynamisme




Pas de réveil en fanfare !

Attention au réveil pour ne pas annuler les bienfaits de votre micro-sieste ! Pour se réveiller en meilleure forme, respirez profondément, étirez les jambes, les bras et la nuque avant d’ouvrir les yeux. Vous pourrez alors reprendre le cours de votre journée !

66 vues0 commentaire
bottom of page